À part l'été, où de simples gants sont suffisants, durant les autres saisons plus froides, il faut prévoir un équipement adapté et très efficace pour garder nos mains au chaud. Il en sera de même si un jour vous avez la chance de voler en altitude au-dessus de 5000 mètres, et ce, quelle que soit la saison. Nous en faisons l'expérience tous les ans, à l'automne, lors de nos stages en Himalaya et en Inde du Nord. Ainsi, à partir du mois de novembre et jusqu'au mois de mai, il faudra être bien équipé pour voler en cross et en montagne.

Qui n’a pas écourté un vol à cause du froid aux mains, ou pire encore, à cause d’une onglée ? Nos mains sont très exposées au froid de part leur position en vol. En effet, nous volons les bras vers le haut, ce qui a pour effet de dégrader la circulation sanguine, d’autant que cette position est assez statique et nous ne faisons pas de gros efforts avec nos bras durant le vol. La présence continue du vent relatif peut également renforcer le froid ressenti. On parle de refroidissement éolien. Si jamais vos gants ne coupent pas tout le vent relatif, ce refroidissement éolien viendra renforcer le refroidissement de vos mains. Le vent relatif emporte avec lui cette petite pellicule protectrice d’air réchauffée qui entoure votre main dans le gant. Résultat : votre main est constamment refroidie.

 

Tous les pilotes rêvent d’un gant à la fois très chaud et très fin. Trouver un gant chaud qui protégera vos mains du froid n’est déjà pas facile, et de plus, il aura souvent l’inconvénient d’être trop épais et trop rigide. Il supprimera donc une grosse partie des sensations que vous adressent vos commandes et vous ne sentirez plus grand chose dans vos mains et dans vos commandes.

 

Utiliser un gant assez fin est très important, car cela permet de garder intactes toutes les sensations qui transitent à travers la commande, et que vos mains, en véritable capteur d'informations, reçoivent. Vos mains sont en effet le prolongement de votre voile. C’est en effet très désagréable de voler avec des gants épais et rigides qui absorbent une grosse partie de ces informations, qui sont vitales pour pouvoir piloter avec précision et contrôler son aile dans la turbulence.

 

Voici les différentes solutions et possibilités que nous vous détaillons ici, pour gardez vos mains au chaud :

Gants chauds classiques

Il existe des gants chauds dédiés au ski ou à l’alpinisme dans toutes les marques d’équipement de montagne. Gin propose le modèle Alpine, tout comme la marque Suisse Basisrausch propose le très fameux Graphit Evo. Choisissez de préférence un gant qui remonte bien au-delà de vos poignets, et qui empêchera le vent relatif de rentrer dans le gant grâce à un élastique de serrage ou grâce à un manchon en tissu extensible. 

Les meilleurs gants chauds :
Avantages
  • Facile à utiliser, aucune manipulation spéciale.
  • Prix moyen autour de 150 euros.
Inconvénients
  • Souvent épais et rigides, les gants classiques manquent très souvent de chaleur. Même s’il est vrai que nous n’avons pas tous la même sensibilité et la même résistance au froid, vous serez très souvent déçu par les gants de ski ou de montagne. Nous en avons testé beaucoup. En fait, ils ne sont pas adaptés à notre pratique et ne répondent pas à nos besoins. Soit ils n'arrivent pas à maintenir nos mains au chaud durant des heures, soit ils sont trop épais et trop rigides.

Gants chauffants

Les gants chauffants sont des gants chauds au départ, équipés de batteries et de filaments chauffants qui parcourent le gant. Vérifiez que ces filaments chauffants courent le long des doigts. Les éléments chauffants du gant diffusent une chaleur douce, stable et apaisante sur la partie la plus exposée, et notamment les doigts, durant plusieurs heures.

Les meilleurs gants chauffants :
Avantages
  • Très bon apport de chaleur, ils sont souvent moins épais et moins rigides que des gants chauds classiques.
Inconvénients
  • Il faut gérer la charge des batteries, et il peut y avoir des pannes. Ils ne sont pas utilisables en vol bivouac, à cause de la recharge des batteries.
  • Le prix est assez élevé, car il faut compter en moyenne 300 euros pour avoir un produit de qualité.

Gants + chaufferettes

Un combo super intéressant avec des gants chauds et des chaufferettes. Il existe des chaufferettes qui fonctionnent pendant 8 heures. On active la chaufferette un peu avant le décollage, on les glisse dans ses gants qui se réchauffent. Quand on enfile ses gants, on positionne la chaufferette sur le dos de la main, de sorte qu’elle ne soit pas comprimée.

Les meilleures chaufferettes :
Avantages
  • Grâce à la chaufferette on n’est pas obligé d'utiliser un gant très épais. Quoi qu’il en soit, il faut que votre gant stoppe impérativement le vent (windstopper).
  • Prix imbattable : moins de 2€ en moyenne la chaufferette jetable. Il existe des chaufferettes réutilisables, mais elles sont souvent trop grandes en dimensions (plus de 8 cm de long).
Inconvénients
  • Il faut prendre soin de placer sa chaufferette sur le dos de la main juste avant le décollage.

Manchons

Les manchons ont la forme de manches de vestes, cependant légèrement plus courtes dans lesquelles on positionne les commandes de l'aile. Ils sont ensuite accrochés et maintenus en place par un zip ou une petite drisse. Indispensable pour ne pas perdre le manchon quand on retire la main. 

Les meilleures manchons :
Avantages
  • C’est sans doute le meilleur apport de chaleur qui soit. Il offre ainsi l’avantage de pouvoir se passer de gros gants.
  • Ils sont aussi légers (autour de 260 grammes) et très compacts une fois rangés.
  • Prix moyen autour de 100 euros.
Inconvénients
  • Ils peuvent poser des problèmes pour la prise de commandes en demi-dragonne ou en dragonne.
  • Ils nécessitent quelques manipulations (sécurisation) après le décollage.

Nos conseils et astuces

1
La taille de vos gants

N'utilisez pas des gants trop petits qui serrent trop vos mains. Votre gant doit pouvoir contenir un peu d’air qui va se réchauffer à la longue par conduction, et grâce aux petits frottements. Cette petite quantité d’air chaud va circuler autour de votre main. Si vous êtes à l'étroit dans votre gant, vous allez aussi dégrader la circulation sanguine dans vos doigts, qui seront de plus directement en contact avec les parois froides de vos gants (phénomène de conduction).

Comment mesurer la taille de vos mains ?

Il existe deux méthodes.

  • 1/ Choisissez votre main dominante, celle que vous utilisez le plus au quotidien, par exemple la droite si vous êtes droitier. Utilisez un mètre à ruban. Enroulez le mètre autour de la paume de votre main en passant entre le pouce et l’index, et au niveau des articulations. Ne serrez pas le mètre. Refermez votre main en pliant vos doigts. Notez la mesure et regardez le tableau de correspondance.

TailleTaille françaiseLargeur de la main
XS6.518.9
S7.520.3
M821.6
L8.523
XL924.3
XXL9.525.6
XXXL10-1127-29

Le tableau ci-dessus donne une indication de la taille, cela peut varier selon la marque.

  • 2/ Choisissez votre main dominante, celle que vous utilisez le plus au quotidien, par exemple la droite si vous êtes droitier. Mesurez la largeur de la paume de votre main, à l'intérieur de la main. Mesurez ensuite la longueur de votre majeur (généralement le doigt le plus long). Additionnez les deux mesures, puis divisez le total par deux : vous obtenez la taille de gants adaptée à votre main !
2
Essayez correctement

Quand vous essayez un gant, fléchissez vos doigts et refermez légèrement votre main. Ne vérifiez pas la taille de votre gant avec la main ouverte et à plat. Dans cette position, les doigts de votre gant sont toujours trop longs. Il est rare d'utiliser un gant avec les mains à plat. En parapente, on vole avec les mains un peu serrées pour tenir les commandes de différentes façons : en demi-dragonne ou en dragonne, avec ou sans tours de freins.

3
Avant de décoller

Ne jamais décoller avec vos mains froides au départ. Réchauffer vos mains avant d’enfiler vos gants. Pour réchauffer vos mains, faites des moulinets et ensuite, frottez-les bien fermement.

Même chose pour les gants : enfilez des gants qui sont chauds au départ. Réchauffez-les avant le décollage (lors de votre préparation) en les plaçant à l'intérieur de votre veste et près du corps.

Explorez nos guides parapente
Essai de la Supair Step X

La Step X, prononcée “Step cross”, se destine aux pilotes “loisirs” ou en pleine progression, friands de vol de distance et de marche et vol. Elle fait partie des best-sellers de cette fameuse catégorie dites B+. Elle vient compléter la gamme des ailes Supair en s'intercalant parfaitement entre la Leaf 3 et la Savage.

Lire l'article
Tests en vol d'équipement parapente
Marc Boyer
0 comments
390 views
Essai de la Nova Ion 7 Light

Marc Boyer a réalisé le test de la nouvelle voile de classe En-B de chez Nova : la Ion 7 Light. Et il n'y a pas à dire, entre vitesse et finesse, cette version légère de la Ion 7 est une vraie prouesse de la part de la marque. Découvrez son essai en détail...

Lire l'article
Essais de voiles
Marc Boyer
0 comments
683 views
Essai de l'ADVANCE BOUNDLESS

Un nouveau modèle de sellette ADVANCE  est toujours un événement et apporte souvent de nouvelles idées et des concepts originaux. Voici l'essai de la Boundless, une sellette réversible avec une planchette qui vient compléter la gamme ADVANCE.

Lire l'article
Essais de voiles
Marc Boyer
0 comments
1320 views
Essai de la Supair Leaf 3 light

"Une aile construite avec des matériaux légers et de grande qualité, qui conviendra à tous les pilotes qui volent à la fois sur site et en montagne."

Lire l'article
Essais de sellettes & cocons
Marc Boyer
0 comments
1188 views
Essai de l'ADVANCE AXESS 5

Découvrez l’essai de l'AXESS 5 par Marc Boyer, une sellette dotée de belles innovations offrant un maximum de confort et de sécurité passive.

Lire l'article
Essais de sellettes & cocons
Marc Boyer
0 comments
971 views
Essai de la SKYWALK CRUISE

Découvrez l’essai de la Cruise, une sellette assise haut de gamme, bourrée d’astuces !

Lire l'article
Essais de sellettes & cocons
Marc Boyer
0 comments
1269 views
Essai de la NEO STAY UP 2

Pour Marc Boyer, le cocon Neo Stay Up est depuis toujours un véritable compagnon de vol, qu'il a emmené dans tous les endroits du monde. Voici son avis sur cette nouvelle version ! 

Lire l'article
Essais de sellettes & cocons
Marc Boyer
0 comments
2352 views
Essai de la ADVANCE EPSILON DLS

L’arrivée d’une nouvelle Epsilon est toujours un "événement" en soi. Découvrez l'essai en vol de cette aile par Marc Boyer

Lire l'article
Essais de voiles
Marc Boyer
0 comments
3357 views
Essai de la SUPAIR ALTIRANDO LITE 2

Le sac-sellette réversible à planchette avec poche de secours intégrée et airbag sous cutal arrive dans sa deuxième version, à moins de 3kg... Voyons voir de plus près ! 

Lire l'article
Essais de sellettes & cocons
Marc Boyer
0 comments
1864 views
Essai de la Nervures YOLO

L'objectif principal de cette voile est clair : voler vite et planer. Découvrez le test complet de la Yolo par Marc Boyer !

Lire l'article
Essais de voiles
Marc Boyer
0 comments
987 views
Commentaires (0)
Aucun commentaire pour l'instant
Envie d'en voir plus ?

Suivez-nous sur les réseaux sociaux ! 

Suivez nos actualités !

Pour ne rien manquer sur Soaring Shop, inscrivez-vous à notre newsletter ! Et on dit ça, on dit rien, mais un bon d'achat de 10€ vous attend pour vous souhaiter la bienvenue !

10€ offert pour l'inscription à la newsletter !
Commandez sur Soaring Shop !

SAV & Conseillers techniques disponibles 6j/7

Large stock de produits

Mis à jour en temps réel 

Reprise de votre équipement

Sous forme de bon d'achat, peu importe son état

Paiement sécurisé
en 3x et 4x

Cadeaux offerts dès 150€ d'achat !

Retours gratuits

Pendant 14 jours ! 

Service client

Des conseillers techniques à votre écoute

Appel non surtaxé
Du lundi au samedi de 9h à 12h et de 15h à 19h

Réponse en moins de 48h

Le plus rapide !
Réponse en moins de 3 min pendant les jours ouvrés.

Produit ajouté à la wishlist