Vous venez de découvrir le parapente et vous faîtes vos premiers pas dans l'activité ? Choisir son aile n'est pas chose facile. Voici les conseils pour bien choisir son aile de Marc Boyer, moniteur de parapente, qualifié SIV, speed-riding & mini-voile, pilote TEST Afnor et EN depuis 1989, ancien membre de l'équipe de France de parapente, accompagnateur montagne, moniteur d'escalade, et avant tout un grand passionné de parapente et de sports de montagne. 

En premier lieu, il convient de préciser, qu'il est indispensable d'utiliser une aile de la catégorie En A, pour commencer à voler et pour ensuite progresser. C'est ce type d'aile qui conviendra pour un premier achat, sauf à de très rares exceptions comme un public jeune et sportif, encadré et ayant un gros volume de pratique.

Il est important de savoir que les ailes de la gamme En A, ne s'adressent pas uniquement aux débutants et aux écoles. En effet, elles s'adressent également à tous les pilotes qui volent occasionnellement et aussi à tous ceux, qui, mêmes très expérimentés, accordent beaucoup d'importance à la stabilité de leur voile.

Ainsi chez Soaring, nous équipons régulièrement des pilotes performants avec ce type de voiles. En effet, ces pilotes se confrontent à des aérologies thermiques fortes et veulent garder un maximum de marge avec leur voile. De plus, ces ailes EN A offrent de plus en plus de performances. Elles permettent de voler très efficacement en thermiques et de réaliser des grands vols de distance. Tous les ans, des vols de plus de 200 km sont effectués dans les Alpes, tout comme des parcours de 100 km sont fait dans les Pyrénées avec des ailes En A.

Choisir son aile quand on débute

Les points à tenir compte

Tenez compte de...

Votre profil

> Votre âge : nos capacités évoluent avec notre âge. On parle ici de coordination et d'agilité.

> Votre forme physique : est-elle bonne ? Est-ce que je pratique un sport régulièrement ?

> Votre fréquence de pratique : je pratique toutes les semaines, une fois par mois…

> Vos points faibles : par exemple sur le gonflage et le maniement de l'aile au sol, un manque de contrôle et d'aisance dans la turbulence

Tenez compte de...

Votre PTV

1. CALCULER VOTRE PTV

Chaque voile possède une fourchette de poids d'environ 20-25 kg. Votre poids total volant comprend votre poids nu et tout votre équipement : matériel de vol, vêtements, accessoires (casque, radio, instrument, poche à eau…).

Ce poids total volant est souvent estimé à la baisse. Le seul moyen de le calculer avec précision est de monter sur la balance avec votre sac prêt à voler. C'est un point important car il s'agit d'être précis dans vos mesures. 2 à 3 kg d'erreur, à la baisse ou à la hausse changent la donne.

Quand on ne possède pas encore sa voile, il suffit de rajouter son poids, sans oublier le sac de portage (parfois plus d'un kilo).

2. CALCULER VOTRE CHARGE ALAIRE

Le PTV permet de calculer sa charge alaire en divisant son PTV par la surface à plat de son aile. Il est intéressant de savoir que les charges alaires ont tendance à augmenter avec les surfaces des voiles. On vole ainsi avec des charges alaires de 3 kg/m2 pour des tailles Xs et S et des charges alaires de plus de 3,5 pour des tailles L.

Cette tendance est très nette avec l'allongement des ailes. Plus les ailes sont allongées et plus leurs charges alaires augmentent. Ces charges alaires plus élevées garantissent à ce type de voile une bonne tenue structurelle.  Ainsi, elles se déforment moins, bénéficient d'une meilleure glisse et d'une meilleure précision de pilotage. On vole ainsi en moyenne à 4,5 kg de charge alaire avec une aile de compétition.

3. CHOISIR LA FOURCHETTE DE POIDS

Il y a globalement 3 façons de se positionner dans la fourchette du PTV, pour optimiser son comportement sur des points très précis :

En début de fourchette de PTV

Choisissez le début de fourchette pour obtenir des réactions au pilotage plus progressives, optimiser l'amortissement général de son aile, réduire les courses d'envol en améliorant la prise en charge au décollage, bonifier son taux de chute et les montées en thermique. Mais d'un autre côté, voler en début de fourchette, dégrade sensiblement la précision en virage, la glisse de l'aile et sa vitesse.

Exemple : si la fourchette de l'aile est 70 à 90, le début de fourchette est de 70 à 75.

En milieu de fourchette de PTV

C'est la charge alaire du compromis et celle qui convient globalement à la plupart des pilotes et des pratiques. Elle permet à l'aile d'être efficace dans tous les compartiments de vol : décollage, amortissement, précision en pilotage, vitesse et glisse.

Il est intéressant de découper cette plage de poids en deux sous-catégories : "Milieu Bas" et "Milieu Haut". 

> Dans le "Milieu Bas", on se rapprochera des comportements liés au "Début de fourchette" : augmentation de la stabilité générale, valorisation du taux de chute au détriment du rendement de l'aile.

> Dans le "Milieu Haut", on se rapprochera des comportements  liés au "Haut de fourchette" : comportement plus dynamique et meilleur rendement aérodynamique au détriment de la stabilité générale.

> Idéal pour le vol sur site et vol thermique

Exemple : si la fourchette de l'aile est 70 à 90, le milieu de fourchette est de 75 à 85. Le "Milieu Bas" est de 75 et 80 kg. Le "Milieu Haut" est de 80 à 85 kg.

En haut de fourchette de pTV

On fait ce choix pour privilégier la précision du pilotage, le rendement, la vitesse et la glisse de son aile, au détriment de son amortissement général. L'aile offre ainsi un comportement plus dynamique et plus sportif. Voler en haut de fourchette, est une solution pour un pilote en pleine progression qui envisage par la suite, de passer de la catégorie A à la catégorie B.

> Idéal pour le vol en Soaring et le vol de distance

Exemple : si la fourchette de l'aile est 70 à 90, le haut de fourchette est de 85 à 90.

Tenez compte de...

Votre pratique

Quelle est votre paratique ?

> Le vol sur site, souvent orienté sur le vol en thermique : on volera globalement en milieu de fourchette.

Le vol en soaring : on choisira une aile assez rapide; plus de 35 km/h bras haut; avec laquelle on volera plutôt en haut de fourchette.

> Le vol-rando

En fonction de votre pratique, vous orienterez vos choix en tenant compte du poids et de la compacité de votre équipement. Il est possible de constituer son équipement de vol pour un poids allant de 5 à 18 kg.

POIDS DE L'EQUIPEMENT ET PRATIQUE

Le thème du poids de votre équipement est déterminant. La première des questions à se poser est  "Combien de temps en moyenne vous allez marcher pour accéder à un décollage?" D'autres questions concernant le poids de votre équipement peuvent être posées également, comme "est-ce que vous devez systématiquement vous déplacer et faire de longs trajets (voiture, train, covoiturage) pour aller voler ?", "Est-ce que vous prévoyez de voyager avec votre équipement (avion) ?"

Un sac léger et peu encombrant est en effet très appréciable. Aujourd'hui la plupart des fabricants proposent des ailes légères qui sont en effet de plus en plus appréciées. Nous avons fait le choix à Soaring Shop, de ne diffuser que les marques et les produits qui bénéficient d'une véritable expérience dans la construction de ce type de voile. L'exercice est périlleux et demande un véritable savoir-faire. Faire une aile légère est facile mais faire une aile légère et à la fois durable dans le temps, est beaucoup plus difficile. Les marques que nous avons sélectionnées, utilisent également  les meilleurs matériaux du moment au niveau des tissus, des suspentes et tous les éléments qui constituent leurs voiles. 

Les ailes légères

Si vous optez pour une aile légère, vous devrez être plus vigilant avec les terrains agressifs (caillouteux, poussiéreux, sable) et avec le stockage (humidité interdite). Par contre en terme de solidité structurelle, une aile légère, bien conçue (structure interne et répartition des tensions), sera aussi solide qu'une aile plus lourde. En fait et au final, la durée de vie de nos ailes dépend beaucoup plus de la façon dont nous les traitons que de leurs poids et de leurs matériaux.

Les ailes pour débutants

Notre sélection d'ailes pour débuter

Sur Soaring Shop, nous avons sélectionné pour vous les meilleures marques de parapente qui se caractérisent par une véritable envie de créer, d’innover et de construire des produits de haute qualité. Ces marques utilisent les meilleurs matériaux du moment au niveau des tissus, des suspentes et tous les éléments qui constituent leurs voiles. Chez Soaring nous avons fait le choix d'utiliser et de conseiller ces marques et leurs produits haut de gamme, car nous pensons que pour voler, nous avons besoin des meilleurs produits, pour notre sécurité et notre plaisir.

Acheter sa voile et son équipement de vol représente un budget. C’est  pourquoi nous avons mis en place un paiement en 3 ou 4 fois pour mieux vous accompagner. Notre rayon « Matériel de démo » permet aussi de faire acquisition de ces produits haut de gamme, d'occasion et sous garantie,  en excellent état et à moindre coût. Voir les ailes de démo >

Pour le vol sur site & le vol en soaring

Pour le vol-rando

Pour choisir votre aile

Quelques exemples...

Pilote 45 ans, pas d’activités sportives régulières, vole 2 fois par mois, en club, sur sites, PTV 96 kg

Pilote 28 ans, pratiques sportives régulières, vole 4 fois par mois, sur sites, PTV 82 kg

> Eona 3 taille S
> Alpha 7 taille 22
> Bolero 6 taille Xs
> Mescal 6 taille XS

Pilotes 36 ans, sportif avec rando régulière en montagne, vole 3 fois par mois, sur sites et en montagne, PTV 89 kg

> Masala 3 taille S
> Whizz 2 taille 22
> Yeti 5 taille 23
> Pi 3 taille 23
> Double Skin taille 20

En conclusion

Chez Soaring nous pensons que les voiles de la catégorie En A ne peuvent pas freiner la progression des pilotes quand elles sont choisies avec pertinence. Pour nous, ce choix est pertinent quand il permet de préserver la marge qu'il doit y avoir entre le niveau du pilote et le niveau d'exigence de son aile.

Quand cette marge est trop faible, quand le pilote manque de sérénité sous sa voile, la progression s'arrête tout comme le plaisir en vol. Il est alors grand temps de faire machine arrière et de reprendre une aile plus en adéquation avec ses besoins. N'oubliez pas qu'il est très rare, (sauf pour le très haut niveau) de pouvoir incriminer sa voile quand on loupe un vol.

La plupart du temps, on loupe un vol à cause de lacune dans notre technique, dans nos analyses, nos placements, nos décisions, notre endurance mais rarement à cause de notre voile. 

Nous sommes là pour vous accompagner et vous aider à faire le bon choix. Contactez-nous !

Commentaires (0)

Aucun commentaire pour l'instant

CONSEILS ET AIDES AUX CHOIX

PAIEMENT SECURISE EN 3X OU 4X

LIVRAISON GRATUITE DES 200€

CADEAUX DES 150€ D'ACHAT

RETOUR GRATUIT SOUS 14 JOURS

SAV GRATUIT DISPONIBLE 6J/7

Service client

Des conseillers techniques à votre écoute

Appel non surtaxé
Du lundi au samedi de 9h à 12h et de 15h à 19h

Réponse en moins de 48h

Service client

Des conseillers techniques à votre écoute

Appel non surtaxé
Du lundi au samedi de 9h à 12h et de 15h à 19h

Réponse en moins de 48h

Produit ajouté à la wishlist