La PI 2 a été, dans le domaine des voiles de montagne, une énorme réussite. Que peut apporter de mieux la PI 3 qui lui succède ? Marc Boyer et Kti Devos nous parle dans cet article de la fameuse aile PI 3, spécialement conçue pour le vol montagne.  

Beaucoup de pilotes n’ont qu’une seule voile et c’est de plus en plus souvent une voile légère car les voiles légères actuelles offrent un vrai bonus en facilité, plaisir et même en sécurité (rappelons le cas de la Niviuk Hook 5, homologuée B dans sa version normale, mais A dans sa version allégée). Les voiles montagne de dernière génération sont aussi devenues bien plus polyvalentes en ayant beaucoup progressé en plané et surtout en durabilité : nous connaissons des voiles montagne ultra légères qui volent depuis plus de 5 ans et sont toujours en parfait état. A cet égard, l’Advance Pi2 (tout comme les séries Masala, Yeti ou Ultralite) a largement fait ses preuves. La Pi3 ne pourra que faire encore mieux !

L’allongement de la Pi3 est réduit : 4.5. Le nombre de cellules est également très réduit : 38 (une de moins que Pi2). Pour une voile montagne, ce sont des gages de compacité, bien sûr (la voile tiendra peu de place sur un décollage exigu) mais aussi de facilité d’utilisation. La forme du bord d’attaque est superbement structurée par des joncs croisés. Tissus Porcher Skytex 32g en bord d’attaque, 27g sur tout le reste de la voile. Les quatre derniers caissons de chaque côté sont fermés. Toutes les coutures sont internes. Les fins et légers élévateurs en dyneema (sur 3 lignes avec A’ pour les oreilles) sont superbes et, soulignons-le à l’intention de ceux qui n’aiment pas ce type d’élévateurs, extrêmement faciles d’utilisation. Ils maintiennent des suspentes colorées, en diminution par rapport à Pi2. La Pi3 est la première voile à utiliser des suspentes Edelrid Aramid Pro Dry, un nouveau matériau très résistant à l’humidité et très stable. Ces suspentes ne sont pas gainées mais, comme le dit justement Marc Boyer : “à diamètre égal, je préfère largement des suspentes non gainées, elles seront toujours plus solides”. Utile pour les randonneurs : 3 mini loops intégrés pour bloquer l’aile au décollage dans les pentes raides ou sur la neige.

La Pi3 19 pèse 2,15 kg, soit 200 grammes de moins que la Pi2 de même surface, mais 150 grammes de plus qu’une Ozone Ultralite 4. Le sac à dos Lightpack a été allégé lui aussi (370g en 24L, 430g en 32L), il est astucieux et très bien fini, comme toujours chez Advance et contient un sous-sac de type compress-bag. Quatre tailles principales sont proposées : 21, 23, 25 et 27... exactement les mêmes tailles que la Gin Yeti 5. Il faut souligner le fait que les tailles 21 et 25 n’existaient pas sur la Pi2 : on trouvera donc plus facilement chaussure à son pied ! Advance propose aussi deux petites surfaces supplémentaires, 16 et 19 m2, mais traitées de façon différente : plus radicales au niveau de l’allègement (joncs de bord d’attaque en Nitinol, tissu Dominico 10D ultra léger) elles ne sont pas homologuées EN A comme les grandes tailles mais EN B (la 19) et C (la 16).

Plage élargie

De plus en plus de constructeurs homologuent leurs voiles avec une plage d’utilisation élargie : la voile est par exemple certifiée A pour un PTV allant de 60 à 85 kg, et B de 85 à 100 kg. Cela ne fait que confirmer ce que l’on sait depuis longtemps : plus on charge une voile, plus elle est est rapide, réactive et vive, et plus l’exigence s’accroit. Désormais, on le quantifie à travers une homologation élargie : c’est ainsi que la nouvelle Pi3 21 est A de 60 à 85 kg de PTV et B de 85 à 100 kg. La 23 est A de 70 à 95, B de 95 à 110 kg. Par rapport à la Pi2, les fourchettes PTV ont été décalées vers le haut : à Ptv égal, on volera donc avec une voile légèrement moins surfacée que Pi2... donc forcément plus légère et plus compacte. Avec 78 kg de PTV je ne suis plus en “moyen haut” de fourchette de la taille 23 mais en “moitié basse”... pour la même surface. J’ai reçu la Pi3 la veille d’une compétition de Précision d’Atterrissage. Vite un petit vol du soir ! Toujours aussi élégante, elle dispose désormais de 2 coloris : le blanc, bleu pétrole et orange est devenu blanc, vert sapin et orange sanguine et une version rouge Fire est aussi proposée. Les suspentes multicolores (A bleu, le reste orange) sont d’un bel effet esthétique. Je retrouve la poignée de freins de la Pi2 et l’attache à pressions des poignées de freins, mais elle fonctionne mieux que sur Pi2 où elle était un peu trop dure.

En vol

Mes premières impressions me laissent penser que je connais déjà parfaitement cette voile : Advance n’aurait-il changé que la couleur ? Bien sûr que non ! Ce qui me frappe très vite, c’est la facilité, la douceur et la légèreté de cette Pi3 au décollage. Elle prend tout de suite en charge, décollage ultra facile. Par rapport à la Pi2, la commande s’est adoucie. Pourtant l’aile est, comme la Pi2, du genre plutôt tendu et monobloc, avec une réponse à la commande instantanée sur très peu de débattement, un peu à la façon d’une voile de catégorie B+ ou C. Le virage est à l’avenant : d’une grande précision dès le début de l'action à la commande, tout en étant plus doux et progressif que Pi2. Autre constat qui a son importance : la Pi3 tourne plus à plat que la Pi2. C’est sans doute dû à l’implantation des suspentes de freins sur moins d’envergure (pas de suspentes de freins aux extrémités de l’aile). Le lendemain, un demi tour juste au-dessus de la cible dans un vent tournant brutalement éveille l’attention des spectateurs présents. Deux pilotes viennent aussitôt me demander comment cette voile peut tourner aussi à plat.

Et les basses vitesses ? Après une vingtaine de cibles réalisées, la Pi3 me confirme qu’elle est très, très tolérante aux basses vitesses. En descendant les mains, on la stabilise aux limites du parachutage avec une rare facilité : une qualité qui met en confiance. Sans tour de mains, je n’ai pas réussi à la décrocher. Cette aptitude de la Pi3 à accepter facilement le vol lent est un atout pour les reposes au décollage et un véritable bonus en sécurité. La vitesse bras hauts est élevée pour une voile A : environ 42 km/h. En montagne c’est une grande qualité. Accélérée à fond (ce qui ne requiert que peu d’effort), la voile reste très stable et gagne un bon 10 km/h. Et, comme un seul jeu d’élévateurs est proposé, on a tous droit à l’ élévateur A’ pour faire les oreilles : faciles à tirer avec très peu d’effort, elles rouvrent sans intervention des commandes.

En thermiques

La Pi3 s’est avérée joueuse et très précise, mais là je n’ai pas senti de différence avec la Pi2 qui avait déjà ces qualités : il était difficile de faire encore mieux. On ressent bien les turbulences mais elle les amortit parfaitement, même dans sa version 19m2 .

En conclusion

Cette voile très aboutie offre tout ce qu’on est en droit d’attendre d’une voile montagne : un faible allongement synonyme de plus de sécurité, un décollage hyper facile, une prise en charge rapide, une grande tolérance dans toutes les phases du vol et notamment aux basses vitesses et dans les grosses turbulences, une vitesse max élevée, et bien sûr une grande légèreté et compacité. Et en prime, très précise à piloter, avec un très bon plané pour une voile montagne, efficace en thermiques et dans le vent... que de qualités ! Pour optimiser votre choix, regardez bien les fourchettes de poids: plus tournée vers le vol montagne avec un PTV plus élevé, plus tournée vers le vol sur site et thermique avec un PTV un peu moindre. Marc Boyer et moi avons adoré la Pi2, mais cette version 3 au comportement à la fois joyeux et très sécurit se révèle encore plus sympa!

Les plus

  • Légèreté, facilité, précision, vitesse, polyvalence.

Les moins

  • ....

Commentaires (0)

CONSEILS ET AIDES AUX CHOIX

PAIEMENT SECURISE EN 3X OU 4X

LIVRAISON GRATUITE DES 200€

CADEAUX DES 150€ D'ACHAT

RETOUR GRATUIT SOUS 14 JOURS

SAV GRATUIT DISPONIBLE 6J/7

Gardons contact !

Service client

05 61 79 29 23

Du lundi au samedi de 9h à 12h et de 15h à 19h

Formulaire de contact

Réponse en moins de 48h

Nos magasins

31 rue Sylvie, Luchon, Pyrénnées

Magasins de parapente, montagne, ski, vêtements, chaussures et location ouvert du lundi au samedi de 9h à 12h et de 15h à 19h

Gardons contact !

Service client

05 61 79 29 23

Du lundi au samedi de 9h à 12h et de 15h à 19h

Formulaire de contact

Réponse en moins de 48h

Nos magasins

31 rue Sylvie, Luchon

Magasins de parapente, montagne, ski, vêtements, chaussures et location ouvert du lundi au samedi de 9h à 12h et de 15h à 19h

Actus

Produit ajouté à la wishlist