Choisir un cocon n’est déjà pas facile, il y a beaucoup de modèles, de concepts et de programmes différents. Il faut également savoir le régler...

 

Selon les modèles et les pratiques auxquels ils sont destinés, les réglages sont plus ou moins nombreux. Ils ont une incidence sur la stabilité, la précision de pilotage et le confort. Pour régler un cocon, nous avons besoin d'un portique. Les points d'ancrage du portique doivent être à une distance d'environ 1 mètre. Sous le portique, la traction sur les élévateurs doit s'exercer légèrement vers l'extérieur, comme le fait votre cône de suspentage.

 

Si les points d'ancrage du portique sont trop rapprochés, ils peuvent comprimer l'extérieur des cuisses. L'attache de la sellette se fait avec deux sangles d'au moins 80 cm. Installez-vous dans votre cocon, les réglages peuvent commencer...

 

Voici les réglages à faire par ordre d’importance :

1
Placement du bassin
(réglage des lombaires)

C’est la première chose à faire et la plus importante. On s’installe dans son cocon en position assise et on place son bassin dans le châssis. C’est assez évident quand le cocon dispose d’un plateau, ça l’est moins quand il n’y en a pas. Le réglage à faire va déterminer la position de notre centre de gravité dans le châssis et impacte notre équilibre et la stabilité de notre cocon. 

Gérer son centre de gravité

Plus on recule notre centre de gravité (plus on l’écarte des points d’ancrage de la sellette) et moins on est stable sur tous les axes. Avec un centre de gravité trop en arrière, notre cocon sera cabreur et instable. Avec un centre de gravité trop en avant, il sera piqueur, moins confortable et augmentera notre traînée pilote. De plus, sur de grosses abattées, un cocon piqueur augmentera la projection du pilote vers l'avant et pourra l'empêcher de faire correctement ses temps.

On ajuste le placement du bassin en utilisant le ou les réglages situés au niveau des lombaires. En les tirant, on avance le bassin, en les relâchant, on le recule. On pourra encore affiner et finaliser ces réglages après avoir effectué les autres réglages qui vont suivre.

aide parapente

Bon à savoir

plus la corpulence du pilote est fine, plus il aura besoin d’avancer son bassin. À l’inverse, plus la corpulence est forte, plus il faudra reculer le bassin dans le châssis... au détriment de la stabilité.

Cambrure du dos

Certains pilotes aiment voler avec le dos bien arrondi, d'autres avec le dos plus ou moins cambré. Cela influe sur le confort ressenti mais n’a pas d’effet sensible sur la stabilité du cocon. La cambrure du dos s’ajuste avec les réglages des lombaires que l'on trouve sur la plupart des cocons. Il est parfois absent sur des cocons ultra-light quand la forme du châssis est suffisamment étudiée pour s’en passer.

2
Inclinaison du buste

Ce réglage se trouve au milieu du dos sur la zone des dorsales. Il est déterminant car il impacte directement la stabilité générale du cocon. 

Il permet d'ajuster l'inclinaison de notre buste. Nous déconseillons fortement les cocons qui ne permettent pas de modifier ce réglage en vol, car il faut pouvoir se redresser ou s’incliner davantage en fonction des conditions plus ou moins turbulentes et de notre niveau de fatigue. En se redressant, (même très peu, 1 ou 2 cm), on va gagner en stabilité. Pour optimiser cette stabilité, il faut avoir le buste légèrement incliné en arrière (environ 20°). Mais pas plus, car plus vous aurez le buste incliné en arrière, moins vous serez stable (notamment sur d'éventuels mouvements de bascule arrière lors de grosses fermetures, qui seront beaucoup plus difficiles à gérer). D'autant qu'en étant trop incliné en arrière, notre pilotage sellette perd en efficacité et nos contre-sellettes perdent en puissance.

Vérifier sa bonne position

Pour vérifier si vous êtes bien positionné, placez vos avants-bras le long des élévateurs : vos coudes doivent être proches des maillons d’ancrage. Cependant, de nombreux pilotes ont tendance à voler avec le buste trop incliné en arrière car ils ressentent ainsi plus de confort et ont une meilleure visibilité vers le haut (c’est à dire vers l’horizon et vers la voile). Mais cela n'est vraiment pas conseillé pour des pilotes occasionnels ou en cours de progression. 

23
Maintien des jambes
(réglage de la longueur du cover leg)

Minimiser sa traînée d'air

Une fois bien placé dans notre châssis, nous allons pouvoir ajuster la longueur de notre cover leg qui va maintenir nos jambes tendues en vol. Trop court, il risque de faire reculer et remonter notre bassin dans le châssis et de rendre notre cocon cabreur et plus instable. Ce sera également inconfortable. Trop long, le cover leg ne soutiendra pas bien nos jambes et l'on glissera en avant (cocon piqueur). Le bon réglage, c'est quand on a les jambes très légèrement fléchies et que le bas du cocon est à l’horizontal.

L’assiette du cocon forme alors un angle de quelques degrés entre le bas du cocon et la trajectoire de l’aile. Le cover leg travaille sensiblement comme une étrave traversant la masse d’air. Avec cet angle, le cover leg dévente le buste du pilote... qui fait beaucoup de traînée (les pare-brises fournis sur certains cocons diminuent cette trainée). Et n’oubliez pas que vos bras représentent jusqu’à 20 % de la traînée pilote.

4
Écartement des points d’ancrage
(réglage de la ventrale)

Ce réglage agit sur la géométrie du châssis en écartant ou en rapprochant les points d’ancrage. Il modifie ainsi l’efficacité de l'ABS et influe sur la précision du pilotage sellette. Avec la plupart des ABS, quand on resserre la ventrale, on accroît la stabilité au détriment du pilotage. En desserrant la ventrale, l’ABS perd de son efficacité, on est moins stable, mais on est plus efficace en pilotage.

Les valeurs de réglage sont indiquées par les fabricants. Cela va de 40 à 46 cm. Il est du ressort de chaque pilote de trouver le réglage de ventrale qui lui garantira à la fois un bon équilibre et un bon pilotage. Cependant, sur certains cocons, il n'y a pas de réglage de ventrale : la géométrie est figée dans le meilleur compromis entre stabilité et pilotage estimé par le fabricant. 

5
Assiette de la surface d’assise
(réglage de l’inclinaison du plateau)

Pas systématiquement présent sur tous les cocons, ce réglage qui se trouve à l’avant et à l’extérieur de l’assise et remonte à proximité des points d'ancrage, permet de modifier l’inclinaison de l’assise. En relevant exagérément l’assise, on perdra un peu de pilotage sellette.

6
Portage de la sellette
(réglage des sangles d’épaules)

Certains pilotes pensent à tort que ce réglage agit sur l’inclinaison du buste. Cette inclinaison, comme vu précédemment, s’ajuste avec une boucle située au niveau des dorsales. Les sangles d’épaules assurent juste le contact entre le haut du buste et les épaules. Il ne faut pas trop serrer les bretelles au risque de compliquer l’installation du cover leg avec les pieds après le décollage. Cependant, avec des cocons ultra-light, qui ont très peu de rigidité dans le haut du dos, le réglage des bretelles a un effet sur la tenue du dossier et sur l’inclinaison du buste. Il faut alors resserrer un peu plus que la normale. 

7
Maintien des bretelles d’épaules
(réglage de la pectorale)

Cette petite sangle située au niveau de la poitrine, permet de maintenir en place les bretelles d’épaules. Prenons l’habitude de placer cette sangle le plus bas possible, car elle peut s’avérer dangereuse lors d’une ouverture de parachute (étranglement possible). Il est souvent utile de la serrer quand on utilise des cocons légers qui offrent peu rigidité en haut du dos. En resserrant cette sangle pectorale, on améliore nettement la tenue et le contact sur le haut du dos.

8
Attaches dans le cocon

En fonction des différentes géométries, on trouve des systèmes d’attaches qui permettent de se relier au cocon. Aujourd’hui, les géométries et les châssis  disposent généralement d’un système de fermeture frontale qui relie les sangles de cuissardes directement à la ventrale sans serrer les cuisses.

Conclusion

Voilà ! J'espère que vous pourrez régler votre cocon aux petits oignons. C'est crucial. Même avec le meilleur des cocons, si vous n'avez pas les bons réglages, vous ne pourrez pas être efficace en vol et vous serez en difficulté dans des situations exigeantes, comme le vol en thermique, et pratiquement dans l’incapacité de gérer des situations délicates telles que les sorties de domaine de vol. Alors, à vos portiques !

Explorez tous nos guides sur les sellettes
Cocon : les prérequis

Le passage de la sellette au cocon est une étape importante dans la progression de chaque pilote qui aspire à faire du vol de distance. Marc Boyer vous présente les prérequis essentiels pour pouvoir voler en cocon.

Lire l'article
Guides sellettes parapente
Marc Boyer
0 comments
647 views
Voler accéléré

L’accélérateur est un accessoire indispensable et très efficace dans toutes les formes de pratique :  thermique, distance mais aussi vol montagne et soaring. Voici tous les conseils de Marc Boyer sur son utilisation.

Lire l'article
Guides sellettes parapente
Marc Boyer
0 comments
1572 views
Comment régler son cocon ?

Découvrez nos 8 conseils pour régler correctement votre cocon ! 

Lire l'article
Guides sellettes parapente
Marc Boyer
0 comments
2058 views
Comment choisir son cocon ?

Pas facile de faire le choix de son cocon parmi les modèles et concepts qui existent. On vous éclaire sur les différents points à faire attention.

Lire l'article
Guides sellettes parapente
Marc Boyer
0 comments
3892 views
Cale-pied, ce faux ami !

Dans ce nouvel article, Marc Boyer vous donne son avis concernant l'utilisation d'un cale-pied. Avantages et inconvénients, il vous exprime ses réserves sur l'utilisation de ce matériel en parapente. 

Lire l'article
Guides sellettes parapente
Marc Boyer
0 comments
8348 views
Comment choisir son harnais light ou ultra light ?

C'est bon, vous êtes décidé : vous souhaitez passer sur un harnais light ou ultra light. Mais la question se pose maintenant : comment bien le choisir ?

Lire l'article
Guides sellettes parapente
Marc Boyer
0 comments
5695 views
Comment régler sa sellette ?

Bien choisir sa sellette est important, savoir la régler l'est tout autant car la sellette est un véritable instrument de pilotage, essentiel pour le contrôle de l'aile.

Lire l'article
Guides sellettes parapente
Marc Boyer
0 comments
8300 views
Sellette : la base du pilotage

Le choix d'une sellette est aussi important que celui d'une aile. Le type de sellette, la position et l'équilibre du pilote sont déterminants pour le pilotage. 

Lire l'article
Guides sellettes parapente
Marc Boyer
1 comments
7268 views
Cocon ou pas cocon ?

Quels avantages et inconvénients de voler avec un cocon ? Pourquoi prendre un cocon ? Pourquoi ne pas prendre un cocon ? On vous explique tout !

Lire l'article
Guides sellettes parapente
Marc Boyer
0 comments
14618 views
Comment choisir sa sellette ?

Découvrez tous nos conseils pour choisir au mieux votre sellette en fonction de votre morphologie, votre pratique et votre niveau.

Lire l'article
Guides sellettes parapente
Marc Boyer
0 comments
19446 views
Commentaires (0)
Aucun commentaire pour l'instant
Envie d'en voir plus ?

Suivez-nous sur les réseaux sociaux ! 

Suivez nos actualités !

Pour ne rien manquer sur Soaring Shop, inscrivez-vous à notre newsletter ! Et on dit ça, on dit rien, mais un bon d'achat de 10€ vous attend pour vous souhaiter la bienvenue !

10€ offert pour l'inscription à la newsletter !
Commandez sur Soaring Shop !

SAV & Conseillers techniques disponibles 6j/7

Large stock de produits

Mis à jour en temps réel 

Reprise de votre équipement

Sous forme de bon d'achat, peu importe son état

Paiement sécurisé
en 3x et 4x

Cadeaux offerts dès 150€ d'achat !

Retours gratuits

Pendant 14 jours ! 

Service client

Des conseillers techniques à votre écoute

Appel non surtaxé
Du lundi au samedi de 9h à 12h et de 15h à 19h

Réponse en moins de 48h

Le plus rapide !
Réponse en moins de 3 min pendant les jours ouvrés.

Produit ajouté à la wishlist